La Depression Postpartum Et De L’Anxiete

Thanks to our neighbors to the North in Canada — specifically the Nipissing Postpartum Mood Disorders Network — here is Six Things Every New Mother Should Know About Postpartum Depression, en francais!!!! Now I just need someone who is really good at Spanish to do it for me in Spanish. Any takers?

Six choses que toute femme enceinte ou nouvelle maman devrait savoir au sujet de la grossesse, de la dépression postpartum et de l’anxiété

1. La dépression postpartum est un problème commun.

Bon nombre de gens croient que la dépression postpartum est un phénomène relativement rare. Toutefois, de 15 à 20 pour cent des nouvelles mamans – soit environ 1 million de femmes aux États-Unis chaque année – sont atteintes d’une telle dépression, et certaines études indiquent que le nombre est encore plus élevé que cela. La dépression postpartum est un problème très commun. En fait, il s’agit de la principale complication médicale associée à la naissance d’un enfant. Vous n’êtes pas seule!

2. La dépression postpartum fait partie d’un spectre comprenant plusieurs maladies mentales périnatales.

La catégorie des troubles de l’humeur et de l’anxiété périnataux comprend la dépression antepartum, la dépression postpartum, l’anxiété postpartum, le trouble obsessionnel-compulsif postpartum, la psychose postpartum et le trouble de stress post-traumatique postpartum. Il y a donc plusieurs possibilités. Ungrand nombre de symptômes peuvent se manifester au cours de la grossesse et après la naissance d’un enfant, dont les suivants:

  • Tristesse
  • Sautes d’humeur
  • Perte de concentration
  • Irritation ou colère (envers vous-même ou votre entourage)
  • Manque d’intérêt pour des activités qui vous intéressaient auparavant
  • Perturbation de l’appétit et des habitudes de sommeil
  • Crises d’anxiété
  • Inquiétude excessive à propos du bébé
  • Idées troublantes: vous faire du mal ou faire mal à votre bébé
  • Manie
  • Pensées qui défilent à toute vitesse
  • Maux de tête et d’estomac
  • Sentiment de culpabilité
  • Sentiment que vous n’auriez jamais dû avoir d’enfant ou que vous ne réussirez jamais à vous en sortir
  • Idées délirantes ou hallucinations

Pour en savoir plus au sujet de ces maladies et de leurs symptômes, consultez le site Web de Postpartum Support International: www.postpartum.net (le site est en anglais seulement).

3. Les symptômes peuvent se manifester en tout temps durant la grossesse ou au cours de l’année suivant la naissance.

Les troubles de l’humeur et de l’anxiété périnataux peuvent se produire au cours de la grossesse, ainsi que durant les 12 mois suivant la naissance de votre bébé. Le baby blues (ou syndrome du troisième jour) est une période normale d’ajustement après la naissance, qui dure de deux à trois semaines. Si vous avez encore des symptômes et que la situation ne s’est pas améliorée (ou s’est détériorée) cinq ou six semaines après la naissance, il ne s’agit plus du baby blues. Cela pourrait être un trouble de l’humeur et de l’anxiété périnatal.

4. Ce n’est absolument pas de votre faute.

Vous n’êtes pas la cause de ce problème. Vous n’êtes pas faible. Vous n’êtes pas une mauvaise personne. La cause précise de ces maladies n’est pas encore connue, mais les recherches ont permis de cerner plusieurs facteurs de risque: les antécédents médicaux de votre famille, la manière dont votre corps réagit à certaines hormones, le stress que vous ressentez ou que vous avez déjà subi, ou l’appui que vous recevez pour vous occuper de votre bébé. Une chose est certaine: ce n’est pas de votre faute. Ne vous sentez pas coupable. Il s’agit d’un problème commun pour lequel il existe des traitements.

5. Ne perdez pas de temps: allez chercher de l’aide.

De nombreuses études récentes indiquent que la santé physique et émotionnelle des femmes – et de leurs enfants – se détériore à long terme si elles n’obtiennent pas de traitement pour leurs troubles de l’humeur et de l’anxiété. Vous méritez de vivre une vie saine. Vos enfants méritent une maman en santé. Vous n’avez rien à gagner en attendant.

6. Vous n’êtes pas seule.

Chaque personne a besoin d’aide à un moment ou l’autre de sa vie. Il s’agit simplement de votre tour. Un grand nombre de professionnels de la santé connaissent bien ces maladies et pourront vous aider à vous en remettre. Vous croyez peut-être que votre situation est unique, mais ces professionnels en ont déjà vu d’autres. Ils ne seront pas surpris lorsque vous leur parlerez de vos pensées et sentiments. Visitez le site de Postpartum Support International (www.postpartum.net) pour obtenir des ressources (en anglais) ou consultez la page des groupes de soutien.

J’espère que cette liste vous aidera à voir qu’il y a une lumière au bout du tunnel.Les troubles de l’humeur et de l’anxiété périnataux sont temporaires et il existe des traitements efficaces. Avez un soutien professionnel, vous retrouverez votre joie de vivre. Merci de continuer à lire les ressources de Postpartum Progress pour obtenir des renseignements et du soutien.

* * *

Postpartum Progress est le blogue le plus lu aux États-Unis sur le thème des troubles de l’humeur et de l’anxiété périnataux, incluant la dépression postpartum, l’anxiété postpartum, la psychose postpartum ainsi que la dépression et l’anxiété au cours de la grossesse. Pour en savoir plus sur les maladies mentales associées à la naissance d’un enfant, visitez le http://www.postpartumprogress.com ou suivez-nous sur Twitter: @postpartumprogr.

About Katherine Stone

is the founder of Postpartum Progress. She has been named a WebMD Health Hero, one of the fiercest women in America by More magazine, and one of the top 20 Social Media Moms by Working Mother magazine. She is a survivor of postpartum OCD.

Tell Us What You Think

Comments

  1. I ADORE this, Katherine. I wish I were confident enough in my written Spanish to do it for you. I suppose I could give it a go and have my sister (a Spanish teacher) check & correct it for me. Let me know! xo

  2. You always take that extra step! It's wonderful.

  3. I'm on it.